Je reviens sur le blog avec un article encore tout chaud. Aujourd’hui, j’avais envie de vous parler « zoning ». Hé non je ne vais pas vous dresser la liste des stations comprises entre la zone 4 et 5 de la RATP, mais plutôt vous parler d’une des fonctions intelligente de la couleur dans l’architecture et la décoration.

C’est une technique simplissime mais pas moins spectaculaire. Le « zoning » est une technique décorative apparue au Canada il y a une dizaine d’années. Cela consiste à dessiner des aplats ou des formes géométriques colorées sur un mur. Ainsi la touche de couleur va changer notre perception d’un espace et va structurer une pièce.
Magique, non ?!!
Et si je vous en parle c’est que j’ai bien entendu quelques exemples à vous montrer. En tant que GRANDE fan du zoning, j’ai beaucoup utilisé cette technique pour délimiter un espace dans une pièce ou pour rompre la monotonie d’un mur blanc.

Autant vous trouverez beaucoup d’exemples de zoning avec des couleurs très soutenues (après tout, c’est l’occasion d’utiliser ce rose fluo sans avoir l’impression d’avoir emménager chez Barbie !), autant ici vous ne trouverez que des demies-teintes.
Ces teintes que je me tue à choisir pendant des heures.
Personnellement (mais vous le savez peut-être déjà !) je suis une vraie groupie des couleurs Farrow & Ball. Je les trouve idéales pour s’adonner à la technique du zoning.

Le petit plus de cette technique ou le gros d’ailleurs (ça dépend de quel point de vue on se place !) c’est que vous pouvez ainsi ajouter facilement de la couleur à votre intérieur. Pas la peine donc de louer un box ou de déménager la chambre de votre petit durant une semaine.

Alors faites appel à votre créativité et osez dessiner un grand cercle ou des carrés sur vos murs et créez ainsi de nouvelles perspectives dans votre maison.

[En images…]

 

J’ai délimité l’entrée grâce à la peinture des murs et du plafond. La teinte est une fabrication maison. Hé oui parfois malgré des heures passées devant mes nuanciers, je ne trouve pas la teinte idéale !

Ma cuisine est comprise dans une alcove. Pour renforcer ce sentiment de niche, j’ai peint l’intérieur de l’alcove et une partie du plafond en noir. La crédence et le plan de travail sont également noir pour accentuer l’effet désiré ! C’est d’ailleurs l’une de mes premières utilisation du zoning.

Pour visuellement accentuer la largeur de la pièce à vivre, j’ai peint un bandeau en Pink ground de chez Farrow & Ball et installer quelques étagères à tableaux. Très discret, ce rectangle assoit néanmoins l’ensemble de la décoration de la pièce.

Le zoning ce n’est pas forcément fait de carrés ou de rectangles. Ici j’ai été inspiré par le halo de lumière que crée ma suspension sur ce mur. J’ai donc dessiné cet arc de cercle en jouant avec les demies teintes. Cette teinte gris poudré chez Tollens se marie à merveille avec celle de l’entrée. Et oui lorsqu’on fait du zoning, il est essentiel de garder une colorimétrie cohérente et subtile.

Notre chambre était (car ce n’est plus le cas) peinte en Setting plaster de chez Farrow & Ball. La pente avec son angle assez optu permet de diminuer visuellement la largeur du lit (180 cm… j’ai même perdu mon mari une nuit !!) qui peut paraitre massive dans la pièce.

Et vous alors ? Etes-vous aussi touché par l’épidémie de zoning qui évolue chez moi ?

Partagez :