Vacances prolifiques … Au studio LÅ maison, malgré le travail, on essaie toujours d’être plus présents pour nos enfants sur cette période. Et rien de mieux qu’un petit atelier créatif pour passer un bon moment ensemble.

En feuilletant un ancien numéro de Milk décoration, nous sommes tombés sous le charme des créations des Norvégiens Jorgen Platou Willumsen et Stian Korntved Ruud, de l’atelier Kneip.

Très inspirés, nous avons décidé de créer nos propres sculptures poétiques.

[Le matériel nécessaire]

 

Pour les papiers « marbrés »

  • des feuilles de papier blanc de 75g
  • des encres de différentes couleurs
  • de la poudre de lait
  • une barquette d’aluminium
  • de l’huile
  • des baguettes de bois
  • un petit et un gros pinceau

Pour les sculptures :

  • du carton gris
  • des socles en bois
  • des piques à brochette
  • un pistolet à colle
  • de la colle blanche
  • une perceuse avec une mèche de 4mm
  • de la peinture dorée
  • de la super glue (pas nécessairement)
  • une pince coupante
  • un compas cutter

Pour les socles en bois, nous avons trouvé lors d’une promenade en forêt quelques chutes de la découpe d’un arbre. Nous les avons ensuite découpées à la dimension voulue puis surtout nous les avons laissé sécher. Mais vous pouvez aussi prendre des tasseaux de pin de différentes sections ou trouver des socles en bois chez Leroy Merlin.

[Comment procéder ? ]

 

Pour les papiers:

Dans un premier temps, il nous aura fallu réfléchir à la manière dont nous pouvions obtenir ses effets un peu dilués et marbrés qui nous plaisent tant dans les sculptures de l’atelier Kneip. Nous avons essayé plusieurs techniques et nous nous sommes arrêtés sur deux.

Pour la première, mélangez dans une barquette en alu de l’eau, de la poudre de lait, des encres et quelques gouttes d’huile. A l’aide d’une baguette en bois remuez légèrement puis déposez une feuille de papier sur la surface de l’eau. Laissez les petites mains tapoter puis retirez délicatement le papier d’un bord à l’autre. Laissez sécher puis retirez le dépôt d’huile avec un chiffon sec.

  

A savoir que le séchage de cette technique est beaucoup plus long à cause de l’huile mais le résultat est très sympa.

Pour la deuxième technique, prenez une feuille de papier, humidifiez-la avec un gros pinceau. Laissez votre enfant déposer quelques gouttes d’encre sur l’ensemble du papier. Venez ensuite presser une autre feuille. Laissez-la absorber puis décollez-la délicatement d’un bord à l’autre.

   

Laissez sécher. Voilà nos papiers sont prêts !

Pour les socles:

Maintenant au parent de travailler un peu. A l’aide d’un compas cutter, découpez des ronds et d’autres formes arrondies dans le carton gris. Après cela, votre enfant peut déposer une couche de colle blanche sur la surface de vos ronds. Laissez-le encoller votre papier tout sec puis à vous de découper l’excédent grâce à un cutter. Renouvelez l’opération pour le verso et laissez sécher vos ronds. S’ils courbent, placez-les sous quelques livres.

  

Profitez du temps du séchage pour faire peindre à votre enfant les piques à brochette avec de la peinture dorée. Une fois les piques et les figures bien secs, collez-les ensemble grâce à de la colle chaude ou de la super glue. Dans ce dernier cas c’est vous qui reprenez les rênes !

  

Laissez la colle prendre.

Pendant ce temps, percez de petits trous dans vos socles en bois à l’aide d’une mèche de 4mm. Faites un trou de 5 à 8 mm de profondeur. Coupez avec une pince coupante chacun de vos piques à la hauteur que vous souhaitez. Nous, nous avons 11, 14, 16 et 17 cm (deux fois). Avec le pistolet à colle, votre enfant peut déposer une goutte de colle chaude au niveau du trou puis enfoncez votre pique.

  

Laissez sécher et admirez !

Partagez :