Les phrases d’auto-motivation sont une tendance qui se développe beaucoup en ce moment. Elles prennent toutes de sortes de formes et on les retrouve sur nos carnets, dans nos bullet journal ou sur des affiches. Certaines sont drôles, d’autres un brin romantiques, bref au studio LÅ maison on adhère. Aujourd’hui je vous propose de transposer cette tendance à nos enfants. Pourquoi eux aussi n’auraient-ils pas leur petite phrase qui fait du bien le matin ? Avec ce DIY de bannière d’auto-motivation, votre enfant partira à l’école le sourire aux lèvres.

J’ai pensé à ce DIY en feuilletant les cahiers d’écriture de mon fils. Les phrases écrites sortaient tout droit de l’imagination de Liam. Au milieu de « J’ai vu une poule qui jouait du piano » et « Le lion s’en va au Brésil » il y avait une phrase merveilleuse : « Aujourd’hui je suis content » ! Et comme j’aimerais que cette phrase soit vraie tout au long de sa vie, j’ai voulu fabriquer avec lui une bannière qu’il pourra regarder tous les matins et dont il serait fier.

Si vous aussi vous avez envie de réaliser avec votre enfant cette bannière d’auto-motivation, suivez notre petit DIY du jour.

[Le matériel nécessaire]

 

  • Un cahier d’écriture de votre enfant
  • Une bannière en tissu
  • Du calque
  • Un crayon de papier
  • Un posca noir
  • Une pince à dessin
  • Un pic à brochette
  • Des perles en bois
  • Du fil de coton

Si votre enfant ne possède pas de cahier d’écriture, faites lui rédiger une phrase qui lui plait sur une feuille blanche.

Pour les bannières en tissu, prenez un tissu plutôt épais et unis. Reportez le schéma ci-contre. Coupez au niveau des lignes et pliez sur les pointillés. Pour la couture, commencez par les côtés et les bas de la bannière. Pour le haut, faites attention de ne pas coudre trop près de la pliure afin de pouvoir enfiler le pic à brochette.

[Comment procéder ? 1ère partie]

 

Commencez par installer un calque sur la phrase à décalquer et maintenez-le en place grâce à une pince à dessin. Demandez à votre enfant de décalquer sa phrase en repassant bien sur ses traits. Selon l’âge de votre enfant, cela peut-être un exercice plus ou moins facile. Il lui faudra beaucoup d’attention et cela lui permettra de travailler sa motricité fine.

Une fois que la phrase est entièrement décalquée, retournez le calque et posez-le sur une feuille de brouillon. Une nouvelle fois demandez à votre enfant de passer sur ses traits. Veuillez à ce qu’il  appuie bien sur le crayon.

  

Quand cette opération est terminée, votre calque est prêt à être installé sur la bannière. Fixez-le de nouveau avec une pince à dessin après l’avoir bien centré sur la bannière. Et pour la troisième et dernière fois, demandez à votre enfant de décalquer sa phrase. En retirant le calque, si vous vous apercevez que certaines lettres ne sont pas lisibles, n’hésitez pas à repasser avec un crayon de papier. Il faut que votre enfant voit bien toutes les lettres pour pouvoir les recopier par la suite.

Avec un posca noir, repassez sur les lettres (vous ou votre enfant). Si l’encre ne s’imprime pas bien, passez dans un sens puis dans l’autre (de haut en bas puis de bas en haut). Veillez à bien protéger votre table ou bureau en mettant une feuille de brouillon sous votre bannière.

[Comment procéder ? 2ème partie]

 

Une fois que l’encre du posca est bien sèche, passez le pic à brochette dans le passant. Fixez sur le pic le fil de coton de part et d’autre de la bannière. Puis venez coller les perles de bois de chaque côté. Vous pouvez ajouter un pompon ou un tassel selon vos goûts et ceux de votre enfant.

Maintenant il ne vous reste plus qu’à accrocher votre bannière à un endroit où votre enfant pourra souvent l’apercevoir. L’entrée semble être un endroit idéal.

Et vous qu’avez-vous écrit sur votre bannière ?

Partagez :